mercredi 30 juin 2010

Une petite attention pour Bagadule

Sur la route des vacances - Puddles EP.

Photobucket

Sur la route des vacances, on a qu'une seule hâte, c'est de pouvoir enfiler ses méduses et de partir à l'assaut des vagues de l'océan déchaîné.
Malheureusement, le chemin vers la liberté est long, très long. Et admirer les vertes prairies peut vite devenir lassant, pesant même.

Mais, mais, mais (!), c'est sans compter sur Puddles d'Hooray! qui, entre deux stations services remplies d'allemands ventripotents et adipeux et de suisses grincheux, met un peu d'ambiance marine dans ton cœur.

Courage petit, l'océan est tout près. Je l'entends.

Hooray! - Long Distance

Hooray! - Parents

www.myspace.com/hooray4blue

lundi 28 juin 2010

La power-pop de jardin

© Todd Hido

Les Cloud Nothings sont de plus en plus grisants et ils l'assument. Didn't You est aussi catchy que l'un des meilleurs singles de la divine Lady Gaga.
Ils me donnent envie de croquer dans le maïs, les doigts de pieds en éventail, et une budweiser posée sur ma bedaine, triomphalement, sous les nuages.

Girls Girls Girls.



Ça me rappelle les longues heures devant la télévision à regarder les vidéos de vacances dans le tipi de mes parents (à l'époque, nous vivions près d'une rivière et mon père devait chasser pour nous nourrir et nous habiller, mais nous avions tout de même la télé. Nous n'étions pas à plaindre).

MUD AND MILK PAPAPAPAHHHH

www.myspace.com/panamagirls

Jouer au ballon sur l'herbe, c'est COOL - Coolrunnings.

Photobucket


Hier au soir, les grillons ont commencé à chanter et cela annonce le début d'un doux été.
Un été rempli de fleurs, de couleurs chatoyantes, de filles aux mœurs légères, de musique entrainante, de musique mélodique, de musique animique...
Un été qui restera gravé dans la mémoire comme le cœur qu'on a gravé sur un chêne pour son premier amour de vacances. J'en pleurerais presque.

Ouais, ouais, cet été sera merveilleux.

COOLRUNNINGS - I Am You

COOLRUNNINGS - I Can Be Dreamy

BUFFALO EP
BABES FOREVER EP

♥♥♥♥♥www.myspace.com/coolrunningslimousine♥♥♥♥♥♥

(merci à Emmanuel de Delicious Scopitone pour cette ô combien magnifique découverte)

dimanche 27 juin 2010

Les filles sont de retour

G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S G I R L S


Il y a peu de temps les filles se produisaient à Vancouver, le coeur léger et la chemise légèrement déboutonnée.

C'était l'occasion rêvée de se payer un brushing chez JC Biguine, de fumer des clopes avec d'autres filles branchées en marinière, de penser à la vie et à la mort depuis un toit, et surtout de nous jouer Lysandre, un très bon nouveau morceau.


Via Pitchfork Media

Du soleil et des nanas



Intégrité intellectuelle oblige : le clip est moche, vulgaire comme une pub apple. Mais Pictureplane c'est quand même sympa.

vendredi 25 juin 2010

Embruns marins


Hier mon rêve est enfin devenu réalité : j'ai pu enfiler mon étroit slip de bain coloré pour faire trempette dans la Mer du Nord. Il y avait des tankers et des vagues. C'était pa-ra-di-siaque :

jeudi 24 juin 2010

Je veux avoir des amis.



C'est vrai quoi, c'est toujours les autres qui ont des potes et qui font des trucs fous. Moi aussi j'aimerais me travestir en fumant de la drogue, faire des piñatas dans un cimetière et perturber les morts, aller boire un sirop de violette sur une place gouvernée par un tyran, faire des pénis sur les voitures quand vient la neige, participer à une course de caisses à savon et gagner, manger des glaces à la fraise en se tenant les mains...

mais moi je suis seul comme un chien.

mercredi 23 juin 2010

Ca promet.



Religious Girls - Color Wheel

Religious Girls - Delora

Open Your Heart To Fantasy

www.myspace.com/religiousgirls

Séduire n'est pas chose aisée.

Photobucket


Chansons du moment pour séduire de jeunes mannequins sur les plages d'Hawaï (quand on ne sait pas faire de surf).

Spectrals - 7th Date

Weed - Quilt

Total Slacker - Creepos

mardi 22 juin 2010

Jeux de vilains.


Wild Nothing - Bored Games


Via Chocolate Bobka

La forêt blanche.

Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
© Maryanne Casasanta


White Woods - Sea Sickened

www.myspace.com/whitewoods

Sur les plages de L.A - Green Gerry.

Photobucket


Green Gerry doit surement passer son temps à manger des hamburgers graisseux et épier les chiquitas des plages de la west coast aux jumelles, caché derrière ses rideaux en soie sauvage.
Du moins, c'est comme ça que je l'imagine, un genre de génie dérangé ( un peu comme le Dr Frankenstein).
Sa créature à lui, Odd Tymes, est aussi sombre mais beaucoup plus sympathique que celle du docteur, on aurait presque envie de s'asseoir autour d'un feu avec elle, fumer de l'herbe magique et s'endormir en regardant les étoiles.

" its kinda like a dark psych dream pop meant for summer reveries, the moon, georgia red clay, california oceans, cicadas and coca cola."

Green Gerry - Ka ka ka ka Maria

Green Gerry - Cozy Space Mugz

Green Gerry - Linked Sausage Is Delicious

www.myspace.com/greengerry

lundi 21 juin 2010

La piscine

© Stephen Shore

C'est l'été à ce qu'il parait et je n'ai pas encore eu l'occasion de renifler le chlore de prêt. Alors pour apaiser ma frustration, je rêve de moi en étroit slip de bain coloré. Oh maman que c'est dur...

Mais le temps de la baignade sans retenue viendra bientôt, comme le EP des Coral Legs.

dimanche 20 juin 2010

DARKY DARKY.



www.myspace.com/cvlts

Vivent les jeunes


Les boys aussi ont le droit à la mélancolie d'un âge d'or, d'une jeunesse perdue sur THPS2.


Mon petit rouleau de printemps


On se gratte les cheveux la bouche pleine de bonbons. Il n'y a rien à dire, le nouveau clip des déçus en amour est vraiment trop mignon...

samedi 19 juin 2010

La plage, les coquillages et l'herbe folle.



Qu'il est bon de se replonger dans les habitudes du passé, quand le soleil brillait tous les jours de l'été et que l'amour était libre. Les cheveux longs dans le vent, les pieds nus dans le sable et les yeux fatigués dans l'horizon.
Et quand les dunes se transforment en vagues, cela signifie que l'après-midi sera magnifique.

www.myspace.com/byeblackbird

Baby birds eat skulls.

Photobucket
artwork Skeletor & Me


Skeletor & Me sortira en Aout chez Solid Melts (encore!) et voila déjà un petit morceau qui donne le ton.
Je n'ai qu'une envie: me trouver seul sur une piste de danse, lever mes bras et tourner sur moi même jusqu'à l'épuisement.

Baby Birds Don't Drink Milk- Last Night Sucked



Via Solid Melts

Sincerely, Jacky Chan.



Drew Gibson de Solid Melts m'a signalé la sortie de Sincerely, Jackie Chan par Horses.
Limitée à 50 exemplaires, la cassette sortira le 21 Juin, et vu le niveau de In Photographs, je parie ma chemise en soie qu'elle va s'écouter tout l'été sur la plage autour d'un feu de bois hippiesque.

PRE-ORDER!

www.myspace.com/listentohorses
http://solidmelts.com/

N'oublies pas la glacière



© Henry Wessel (rétrospective Americansuburbx)

Ma montre a trois jour de retard, de la glace a la vanille coule le long de mes doigts, mes pieds baignent dans une piscine trop chaude, je crois que c'est enfin l'été.


vendredi 18 juin 2010

Minables

Les bleus m'ont trahi! Comment ont-ils pu oser me faire ça à moi? Moi qui avait des étoiles plein le yeux, moi qui était chaud comme un shemale brésilien.
Il y a des fois où je préférerais être né à Pyongyang. Parce que là bas, au moins, ils sont dignes dans l'adversité!


jeudi 17 juin 2010

SUMMER SUMMER COMES AGAIN.

Photobucket

Kevin Greenspon a eu une bien belle idée pour amorcer l'été en douceur. Brigetown Records propose un pack regroupant un tas de petites pépites pour le prix d'une serviette de bain.
Et bien sûr, on peut tester avant d'acheter.

Vehicle Blues- Changer

BYODeath- Snowy Eyes

Kevin Greenspon- Sinking

No Paws (no lions)- Content

www.bridgetownrecords.info/

mercredi 16 juin 2010

L'été n'est qu'un planqué - Magic Kids.

Photobucket


Le temps est plus qu'aléatoire en ce moment. Je me suis acheté un petit short à fleurs pour appâter les minettes sur la Cote d'Azur mais à voir la météo, un ciré jaune conviendrait mieux.
Il ne me reste plus qu'à regarder Le gendarme de Saint-Tropez bien au chaud dans mon canapé convertible et écouter cette magnifique ode à ce que les anciens appellent l'été.

Magic Kids - Summer

www.myspace.com/themagickids

POP POP POP - Hooray For Earth.



Hooray For Earth - Surrounded By Your Friends (video)

www.myspace.com/hooray4earth

Future Islands

mardi 15 juin 2010

Cure musicale - Twilite.


"It's a perfect match for Bon Iver, Kings Of Convenience or Jose Gonzalez lovers."



Twilite - Fire

Twilite - Wake Up

EP Else à télécharger librement sur leur bandcamp

www.myspace.com/twilitemusic

Vole, petit piou piou.



Pigeons - Wrong Man

Une seule adresse: OESB

Via Weekly Tape Deck

lundi 14 juin 2010

Août 2010

"I don't want to make the same record again"


A la fin de la vidéo on peut entendre un truc super puissant, habité d'une émotion sans détour. On croirait presque à un improbable featuring Brian Wilson/Noah Lennox. C'est le moment fort. Très prometteur!

"I just wanted to put good songs together"

Via GHOST RAMP - et Bagagagagagagagagagadule

Les falaises de la mort.



C'est sinistre. Magistralement sinistre. On aurait presque envie de sauter de la falaise la tête la première parce que "la vie est une chienne".
Mais je ne le ferai pas (je sais pas nager).

Via GorillavsBear

samedi 12 juin 2010

Se faire la malle au petit matin


La départ glacé, dans l'obscurité d'un matin pas réveillé.
Puis le silence.
Un court instant de grâce, aussi émouvant qu'un clair-obscur de Rembrandt (hum, pardon).


HUE HUE - Horses.



J'ai besoin de me calmer les nerfs. J'ai envie d'enfourcher mon cheval et de me pavaner dans les rues des grandes villes, sous le regard médusé des passants.
Horses me calme,
Horses est beau,
Horses propose ses morceaux en téléchargement libre.

www.myspace.com/listentohorses

vendredi 11 juin 2010

La fin des haricots.


SUICIDE
SUICIDE
SUICIDE

(je n'en peux plus)



The Pains Of Being Pure At Heart - Say No To Love

www.myspace.com/thepainsofbeingpureatheart

jeudi 10 juin 2010

Wigflip Compilation SUN SUN SUN.

Photobucket

Comme le dit si bien Mathias, il n'y a plus de saisons et le monde part en vrille.
Gary Coleman est mort, Ikea est bien plus qu'un marchand de meubles, Bernard Tapie combat la vie chère et les enfants préfèrent fumer de la drogue au lieu de réviser leur brevet.

Alors que faire, je vous le demande. S'asseoir derrière la vitre avec un bol de lait chaud et regarder la pluie tomber?
Oui, mais accompagné de la compilation SUN SUN SUN de Wigflip Records.

SUN SUN SUN

(merci à Emmanuel de Delicious Scopitone pour le tuyau)

Fenêtre météo

© John Divola

On est le 10 juin et il pleut... Hum je m'avalerais volontiers un petit lexomile - sous ordonnance bien entendu - juste un, pas plus, avec mon reste éventé de fanta orange.

Alors parfois je regrette l'ambiance sunny delight qu'on nous montre à la télé vous comprenez?



En plus je crains que mes sorties express en K-Way (vintage of course) m'aient collé de l'urticaire - je suis toujours tout nu sous le K-Way.

Décidément...



Une bien belle vidéo qui me rappelle que je dois changer les roulements de mes patins pour être au top.

"THE ONE WE BOTH LIKE" & "PUSSYBOW" b/w "KIDS" 7" EP
disponible sur M'LADY'S Records.

Via GorillavsBear

Prestation importante - Coasting.

Photobucket


Il est 8H du matin et pour faire le vide dans mon esprit, je mange une tartine à la confiture de coings. J'enfile mon short en lycra, mes chaussettes montantes à bandes ( d'abord la droite, puis la gauche) et ma casquette aérodynamique.
Le rituel est terminé et, torse nu, je m'agenouille devant la cassette de Roller Boogie et prie pour que tout se passe bien.
Je noue enfin les lacets jaunes de mes patins à roulettes avec gomme rouge fluorescent et me voilà prêt à affronter le monde extérieur.
Sur le parking de Lidl, j'effectue un double axel vrillé devant le regard ébahi et admirateur des clients du magasin. Certains me donnent même quelques deniers.

Je vis de ma passion et il n'y a rien de plus beau.

Coasting - Snoozefest

Coasting - Pussy Bow

Coasting - Hots For Teacher

www.myspace.com/brooklyncoasting

mercredi 9 juin 2010

SKILLS


Si j'avais appris a faire de la guitare dans ma jeunesse, j'aurais pu jouer Dream Talkin sur les idylliques plages du Grau du Roi histoire de faire briller les yeux des filles. Mais ce n'est pas le cas, alors je me contenterai de regarder un mec jouer Wonderwall autour du feu de camp.

Family Trees – Dream Talkin

Family Trees – Under The Sun


Via Delicious Scopitone

Original

Comment trouver un groupe sur l'internet quand des petits malins décident de s'appeler Real Estate, Summer Camp ou encore Tennis. Je passe trop de temps a chercher, en vain, ces canailles dans les soirées mondaines. Désespéré devant un ordinateur saturé de tubes de l'été et au clavier collant, un mec passablement éméché fini par me l'arracher des mains parce qu'il a décidé qu'il était temps de mettre du Ed Banger.

Tennis - Marathon

Tennis - Baltimore


Via Delicious Scopitone

SUMMER OF HATE


Mes yeux sont fatigués par la lumière de mon laptop, ma peau est blanche comme la mort et mes bras chétifs se transforment doucement en tentacules.
Mais grâce au ciel Toro Y Moi et Washed Out sont la pour me rappeler qu'il est si doux de survivre aux beaux jours en compagnie de chiquitas et d'un gros paquet de drogue (douce), alors c'est décidé, je vais tenter de mettre un pied dehors.

Toro y moi - leave everywhere

Washed Out - You and I

A noter la sortie d'un album de Best Coast intelligemment nommé Crazy for you le 27 juillet, ouais !

Via Gorillavsbear

Rigueur = pute - Rayon Beach.

Photobucket


A l'heure où les plans d'austérité fleurissent un peu partout en Europe, les jeunes comme nous rêvent d'un été inoubliable à base de musique, de drogues douces et de chiquitas.
Rayon Beach ne fait pas de la musique anti-crise (il y a Le Tirelipimpon pour ça), mais donne tout de même envie de se trémousser sur une plage de Mikonos en oubliant tous ses soucis.
Être seul comme un chien et ruiné comme Zorba ne compte plus, seul importe le bon pas de danse.

Rayon Beach - Memory Teeth

www.myspace.com/rayonbeach

Ouais ouais ouais ouais



Fat Possum vient de sortir Post Acid, le tout nouveau single de WAVVES.

Et c'est super grisant! Il y a des fois où l'on dirait presque du Blink, pouahahaha!


mardi 8 juin 2010

Toquards


(Si tu aimes rire du malheur des autres - pour oublier le tiens - je te conseille d'aller en voir un davantage! Autant te dire qu'il y en a pour tous les goûts - vieux dégénérés, jeunes handicapés, cas-sociaux et grands malades du tiers monde, la liste est tristement longue...)

Et maintenant pour rester dans l'ambiance :


lundi 7 juin 2010

RIP Denis Wielemans


La semaine passée, Denis Wielemans, batteur et fondateur des Girls in Hawaii, s'est tragiquement foutu en l'air à l'entrée du tunnel Madou, à Bruxelles.

Je crois que c'était quelqu'un de très bien.


dimanche 6 juin 2010

Tu veux des bonbons?


Le Colorado, c'est l'air vivifiant de la montagne, la satisfaction 100% garantie pour les amateurs de trekking et de sensations fortes.


vendredi 4 juin 2010

8.2, Nom de Dieu



Quelle satisfaction! Pitchfork, grand ayatollah de la critique sans concession, vient de consacrer Wild Nothing au panthéon des groupes qu'il FAUT écouter pour mieux briller au lycée.
Je suis tout joie parce que ça fait longtemps que nous parlons de Jack Tatum - rescapé du massacre de Virginia Tech - et de sa pop indé enchanteresse.


Adieu.

jeudi 3 juin 2010

3 nuits à Barcelone - Primavera Sound 10 partie 3 et fin.

Photobucket

(N.B: aucune allusion aux drogues douces ou dures ne sera faite dans ces articles car ma maman les lit avec attention.)


Or donc, il est 11H30 et je me réveille dans mes draps en satin. Je commence à avoir mal aux jambes quand j'ai les yeux ouverts et le fait de boire l'eau du robinet de la salle de bain de l'hôtel me pèse sur l'estomac.
Mais je n'ai pas dit mon dernier mot et même avec une fièvre marron et un cancer de la jambe, je continuerai ce festival.

Le petit côté bon enfant de ce festival: faire jouer quelques groupes dans un parc en périphérie de Barcelone. Bon enfant car lesdits groupes se retrouvent au ras du sol, sur une petite scène en bois de 10m² entre les palmiers luxuriants. Contact maximum avec le public, chaleur étouffante en plein soleil, ça promet un beau spectacle.
Petit aperçu de l'ambiance avec King Khan:


14H15, parc Joan Miro.
C'est dans cet atmosphère que j'admire Thee Oh Sees. Avoir les musiciens à moins d'un mètre de soi, jouant pour un petit comité de chanceux qui ont bien voulu cuire au soleil, c'est "uber cool".
Thee Oh Sees, même sous 35° c'est très énergisant, surtout quand les gouttes de sueur de John Dwyer volent dans les airs et rafraichissent tout le monde.
(les photos arrivent, le temps du développement)

15H, parc Joan Miro.
A Sunny Day in Glasgow commence à battre le rythme, toujours entre les palmiers. Il fait toujours aussi chaud mais la chaleur est vite oubliée quand on a deux jeunes pimprenelles qui chantent devant soi.


17H, après un court détour par l'hôtel, me revoilà au Parc del Forum. J'ai 1 heure pour trouver un moyen de rentrer sans billet et avec 20€ en poche.
Impossible de se racheter une place aujourd'hui, il va falloir se la jouer au culot.
"Excuse me, someone stole my wallet yesterday and I got no passcard no more. Can you help me?"
Habilement, j'ai choisi le mec du staff le plus chevelu. Et je dis bien habilement car après avoir fait semblant de pleurer ("That always happen to me. I come from France only for this festival") sans véritable succès, je tente de marchander un objet de mon sac magique contre un pass d'entrée. Après avoir vérifié la validité de mon bracelet et moult autres choses sur leur ordinateur, après m'avoir questionné pendant 10 minutes ("Are you trying to cheat me? Do you swear it on your mother? On your brother?), le hippie me donne enfin mon billet. Je lui donne l'objet mystérieux promis et tout le monde est content.
Encore une victoire. La soirée commence bien.

18H, scène Pitchfork.
Après toutes ces aventures, il me faut un calmant. Real Estate.
Le calme règne à Barcelone, mon cœur retrouve un rythme normal et je me laisse bercer pour le flot musical.


19H15, scène Pitchfork.
Bradford Cox se présente sur scène. Il fait encore jour et les ballades jouées par Atlas Sound me donnent l'impression d'être seul dans les bois. Des hippies devant moi se mettent pieds nus, c'est un affront. Je mange une glace pour me calmer.


20H30, scène Pitchfork.
Hum, hum...The Slits. C'est bizarre, je n'imaginais pas ça comme ça. C'est très typique.
La chanteuse nous explique que la guerre en Jamaïque menace ses enfants, et après moult " I sing for Jamaica" excessivement énervants, je me barre pour aller m'acheter des nouilles thaï végétarienne.
Quelle erreur n'avais-je pas fait là, ce plat avait autant de gout que The XX. Je le propose à deux jolies filles qui se faisaient un rail de sucre (elles n'en veulent pas) et m'assoies quelques instants avec elles. Nous conversons un peu. Puis, les filles se lèvent, l'une d'elle me lance un regard sexuel et l'autre la réprimande immédiatement. Salopes.

21H30. DILEMME.
Un choix s'impose. Grizzly Bear, The Antlers ou The Drums?
Ayant mouillé mon lit depuis des semaines en pensant à la prestation de Jonathan Pierce, je choisis The Drums.

21H45, scène Vice.
Le moment est crucial. La formation se met en place et commence à jouer. La foule s'agite, les filles (et les garçons aussi) s'excitent.
Let's Go Surfing arrive, tout le monde reprends les paroles en chœur. Je mange une glace tellement le moment est magnifique.
Jonathan Pierce nous gratifie de sa "danse des robots" et de ses autres jeux de scène extravagants. Un de mes plus beaux souvenirs du festival.



22H35, scène Ray-Ban.
Grizzly Bear joue son dernier morceau.


23H00, scène Pitchfork.
2 crêpes con nutella plus tard, je me plante devant No Age. C'est puissant, les gens deviennent fous, ça me réveille et c'est tant mieux.
Une guitare se retrouve dans la foule un court instant (c'est des rockstars mais faut pas déconner avec le matériel. Quelle bande de vendus) cf vidéo ci-dessous.


00H15, scène Pitchfork.
Dum Dum Girls. Elles sont bien belles ces dames, elle me donnent envie de manger une glace, je m'exécute. Je la partage avec une jeune française (bien belle elle aussi) qui m'avoue préférer les filles. Je me retire, la partie est perdue.
Je me console avec la cover de Play with Fire des Stones par les DDG et un cornet de frites.


01H45, scène Vice.
Attendre 3/4 d'heure seul, c'est long. Surtout quand une coulante se prépare dans son corps mais bon, au moins ça me tient éveillé.
Or donc, voilà qu'arrivent The Almighty Defenders. J'aime bien parce qu'ils ont le même esprit que King Khan and BBQ Show. Les mecs sont déguisés et mouillent leur toge sur scène. Une bonne claque dans la gueule et ça repart.


03H00, scène Vice.
Ça commence à être dur pour moi. Je me mange ma dernière glace devant Health et je m'imagine déjà dans mes draps. Puis, j'imagine mon réveil à 7H pour prendre le train. J'arrête d'imaginer et j'apprécie la musique. Belle musique d'ailleurs.


4H45, Hotel Catalonia Albeniz.
Sur la cuvette des toilettes (la fièvre marron commence à prendre le dessus), je constate avec tristesse que Primavera Sound 10 est terminé. Dans 4 heures, je suis de retour en France.


Voilà, c'est terminé. C'était sympathique.
Primavera Sound est le meilleur festival au monde (comme l'a proclamé le chanteur des Ganglians) de par son éclectisme musical, culinaire, alcoolique mais surtout de par la diversité des gens présents. Ceux qui écoutent que ce qui est sur Pitchfork, ceux qui sont là parce qu'ils sont curieux et qu'ils habitent à Barcelone, ceux qui se croient à Woodstock, ceux qui sont là pour se droguer et se la mettre sévère, ceux qui sont "only here to see Broken Social Club", ceux qui lisent régulièrement Hellhole Entrance (moi) et bien d'autres.
Et puis, écouter de la bonne musique au bord de la mer (en supprimant les barrières de 3 mètres qui empêchent la baignade nocturne, dommage) c'est quand même une belle expérience.

De mon premier voyage à Barcelone, voilà ce que j'ai retenu:
-Auchan s'appelle El Campo
-les plus belles filles sortent avec des pauvres types
-si on boit l'eau du robinet, on attrape la chiasse
-il fait chaud

De votre reporter sur place,
Bagadule K-K.

FIN

Grimpe dans la Delorean




mercredi 2 juin 2010

Des nouvelles de Kevin


Ma boîte mail ressemble à un bordel low-cost de Tijuana - néons et autres maladies vénériennes en moins. C'est un ramassis de spams aux origines obscures, de messages alarmistes sur la condition des baleines dans le pacifique nord, et de messages plus heureux me disant que Michel André, en phase terminale d'une tumeur au cerveau, me file tout son héritage (un joli pactole de 1 millions de dollars)...

Mais parfois ma boîte mail accueille aussi des nouvelles réjouissantes :

Bridgetown Records, le label monté par Kevin Greenspon (qu'on a interviewé ici), vient de sortir une autre "compilation" auto-produite à mort, plus indie que jamais.

3 nuits à Barcelone - Primavera Sound 10 partie 2.

Photobucket

(N.B: aucune allusion aux drogues douces ou dures ne sera faite dans ces articles car ma maman les lit avec attention.)


Hum... couché à 5 heures, réveillé à 16 heures. Juste le temps de prendre une bonne douche espagnole et de me rendre compte que j'ai perdu mon billet d'entrée, et je me rends au Parc del Forum.

17H15, j'essaye de rentrer avec mon bracelet Primavera Sound 10 mais rien n'y fait.

17H30, j'achète ma place pour la journée ( 80€ tout de même) et je rentre. (Bande de salauds)

18H, scène Vice.
Harlem envoie la sauce. Et déjà, les putain de 80€ sont oubliés et je me met à suivre le rythme de la foule. Je mange une glace (devant Harlem, c'est free drugs) et un gars aimerait bien en gouter. Je lui dis de la finir et qu'elle est très bonne. S'ensuit une conversation que je qualifierai d'amicale mais très courte car Harlem imposait le silence.


19H15, scène Pitchfork.
Cette bonne vieille scène Pitchfork. Un joli brin de fille tatouée s'avance sur scène et tout le monde tombe amoureux. Best Coast c'est quand même quelque chose.
Surtout quand on a droit à une cover de WAVVES. Je mange une glace pour l'occasion.



20H30, scène Pitchfork.
Ganglians entonne la chansonnette. "C'est péchu, c'est chevelu et ça balance", comme diraient les français devant moi. Inutile de leur adresser la parole, ce sont des émos.
Mais Ganglians c'est aussi de la douceur, de l'émotion et seul, je pleure.


21H25, scène Ray-Ban.
Un détour par Cocorosie. Trop de monde, c'est chiant, je vais m'acheter un Burrito.
Car il faut savoir que Primavera n'est pas seulement un concentré des meilleurs groupes du moment. C'est aussi un concentré de la meilleure junk food mondiale: kebab, thaï, mexicain, italien, des pizza dans des cornets, des xurros en veux-tu en voilà, des crêpes au chocolat, au chocolat coco, au chocolat pistache, au chocolat blanc...
Enfin, tout ça est plus délicieux que Cocorosie.

21H40, scène ATP.
Mamamia mais c'est Beach House! Il fait nuit, on voit les étoiles, la mer et Walk in The Park me berce, moi et mon reste de Burrito.


22H20, scène Pitchfork.
Dernière chanson pour Here We Go Magic.

23H, scène Pitchfork.
Japandroids.C'est une boucherie. Ça joue et ça chante comme si ça rendait hommage à Paul Grey (paix à son âme). C'était un peu comme le concours de celui qui a la plus grosse bite avec deux mecs qui essayent de voir qui fait le plus de bruit. Ce n'est pas du "Garage/Rock".
Je vomis mon Burrito dans une poubelle en carton.


00H15, scène Pitchfork.
Cold Cave. L'ambiance années 80, les quelques petits passages à la A-HA me rassurent. Mon Burrito est évacué, je me remet à danser et à manger une glaces.


01H00, scène Vice.
Je remange une glace tellement le moment est excitant. King Khan & BBQ Show.
King Khan porte son habit d'apparat, tel un sultan des steppes et son sbire guitariste joue de la batterie avec ses pieds (et parfois il chante). Pour Octopussy, il mettra même un masque de pieuvre enturbannée. C'est beau la soumission.
Ce qui est beau aussi, c'est son hommage à Jay Reatard. Si je n'avais pas mangé une glace avant, j'en aurais pleuré.


02H30, scène Vice.
Ça sent la fin, j'ai plus de glace. Yeasayer se plante sur des poteaux lumineux et me redonne la foi. Je bouge, surement pour la dernière fois de la soirée.


3H15, je passe devant la scène Ray-Ban où est en train de se produire The Bloody Betroots. Je tends l'oreille 2 secondes et je continue mon chemin.

3H17, il est temps d'aller se coucher. Espérons que j'aurais plus de chance demain avec mon tour du monde des spécialités culinaires.

Je bois mes larmes - Low Sea.


Low Sea - Alex


Bah, voilà encore une bien belle lettre qui nous a été envoyé par Bobby de Low Sea que j'ai trouvé dans la boite aux lettres.
C'est beau comme une rose qui pousse, hypnotisant comme des graines de HBW, électrisant comme un orage au mois de mars, frais comme une glace à la fraise.
Enfin, moi cette voix me donne envie d'aller faire l'amour.
(Je n'ai pas de copine donc je me contenterai d'aller manger une bonne glace à la fraise)

Low Sea - Never Yours

www.myspace.com/lowseamusic

C'est beau, c'est tout.

Photobucket

Photobucket
Photobucket
Photobucket
© Alex Freund


RUN DMT - Methamphibian (excerpt)

(parce que c'est décidé, RUN DMT c'est mon groupe préféré pour la vie)