mardi 16 mars 2010

MACEDOINE (de légumes).

Photobucket

Derrière cet espiègle jeu de mot se cache en vérité une intention fort louable.
Figurez vous que j'ai appris aujourd'hui que je suis en groupe de studio avec un ressortissant macédonien. Je croyais que ces individus n'existaient plus (ou du moins qu'ils restaient dans leur pays cultiver des patates) mais apparemment certains s'aventurent en dehors de leurs terres. Fort gentil, il n'a pas le poil hirsute ni les vêtements crasseux (comme on pourrait se l'imaginer), il est poli, il sait même se servir d'un couteau et d'une fourchette et il ne rote pas quand il mange. Choses pas forcement faciles pour une personne venant des Balkans (et il y a du monde aux Balkans).
La bonne volonté qu'il met à apprendre notre langue et nos us mérite une récompense, c'est pour cela que je lui rends hommage dans cet article.

Petites anecdotes.
Tout d'abord, l'Ancienne République yougoslave de Macédoine et la macédoine de légumes ont un rapport "plus que logique".
Au début du 20eme siècle, les grecs, les serbes et les bulgares se partagent le pays en chassant les ottomans, ce qui conduit à une population fortement disparate.Et selon la légende, un cuisinier parisien inventa une recette de différents légumes mélangés qu'il baptisa "en toute logique"macédoine de légumes. Incroyable.
Mais le plus incroyable, c'est que l'on puisse devenir président de la République en possédant un simple diplôme d'ingénieur en automates. Ça, c'est fort de café!

Chaque bonne chose ayant une fin, clôture de la parenthèse. Mais pour vous consoler, vous pouvez toujours danser sur des Crocodiles:

Crocodiles - Summer of Hate

Téléchargeable ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire